Photo de Papillon
Photo de Coccinelle
Institut de
Recherche sur la
Biologie de l'
Insecte
 
 
Vous êtes ici : Français / Personnel

Personnel

Annie
BEZIER
Ingénieur de Recherche Université
Equipe : E.V.E,Relations Hote-Parasite
Tél : 02 47 367383

Compétences techniques :

 

Biologie moléculaire, Extraction d'acides nucléiques, Expression de gènes, PCR, PCR quantitative, Clonage, Séquençage (Sanger et NGS), Annotation, Génomique comparative...

Thématique de recherche :

 

Mots clefs : Interactions hôte/pathogène, Symbiose, Virus à ADNdb, Polydnavirus, Nudivirus, Baculovirus, Stress, Biologie moléculaire, Evolution, Phylogénie.

 

Mes activités de recherche ont pour but d’appréhender les mécanismes moléculaires et évolutifs régissant les relations entre organismes (interactions hôtes/pathogènes) et entre organismes et environnement par le biais de différents modèles d’étude.  Après un doctorat visant à mieux comprendre comment la vigne, plante pérenne, peut se défendre en réponse à différents stress biotiques ou abiotiques et notamment en réponse à l’infection par l’un de ses plus grands ravageurs, le Botrytis, je m’intéresse désormais aux relations entre insectes et virus qu’ils soient libres (baculovirus et nudivirus) ou symbiotiques (polydnavirus). Plus particulièrement je contribue à l’acquisition de données concernant trois des thématiques du laboratoire « évolution des virus intégrés et libres »:

 

1. Nature et Origine des Bracovirus.

 

La combinaison d’approches de transcriptomique, visant à identifier les gènes spécifiques de la réplication et de la morphogénèse des virions au sein des ovaires de la guêpe Cotesia congregata, ainsi que d’approches de protéomique visant à identifier les protéines des particules de bracovirus, a permis d’identifier la nature du virus à l’origine de la symbiose guêpe/bracovirus: un nudivirus.

 

L’étude du génome du bracovirus de Cotesia congregata montre que des synthénies peuvent être observées entre les différents génomes proviraux de bracovirus ce qui témoigne, une fois encore, de leur origine commune. Tous dérivent d’un nudivirus ayant intégré de façon permanente son génome à celui de la guêpe ancêtre de l’ensemble des guêpes braconides (Complexe Microgastroïde). Puis, à l’image de nombreux organismes symbiotes, ce génome viral a subit différents processus de réduction génomique mais aussi d’acquisition et de duplication de gènes qui ont contribué à la prodigieuse diversification des guêpes parasitoïdes.

 

2. Identification de nouveaux virus d'arthropodes.

 

Manquant de données de séquence afin d’identifier le plus proche parent actuel du nudivirus ancêtre à l’origine de l’association guêpe/bracovirus, je cherche à identifier de nouveaux virus d’arthropodes. Les données de séquences ainsi obtenues seront combinées avec celles déjà disponibles dans les bases de données afin de:

-retracer la phylogénie des virus d’arthropodes notamment ceux appartenant aux groupes des baculovirus, des nudivirus et des bracovirus

-mettre en évidence des mécanismes moléculaires communs (origine commune ou convergence évolutive) à l’ensemble des virus d’insectes afin de s’adapter au système immunitaire de leurs hôtes.

 

3. Adaptation des Génomes Viraux à l’Immunité des Insectes

 

Je participe aussi, mais dans une moindre mesure, à l’étude de populations de génomes de baculovirus, plus particulièrement ceux infectant des lépidoptères noctuidés, afin de mettre en évidence d’éventuelles stratégies adaptatives des virus d’insectes à leur environnement ou, en d’autres terme, afin d'identifier les divergences de séquences induites au sein des génomes de ces baculovirus en faveur de leur adaptation suite à des changements de niches écologiques (changement d’hôte).

Image d'illustration

 

Figure : Le bracovirus est produit au sein de cellules spécialisées d’ovaires de la guêpe parasitoïde Cotesia congregata. Il injecté au moment de la ponte au sein de la chenille parasitée Manduca sexta, en même temps que les œufs, où il participe au succès parasitaire de l’hyménoptère en interférant avec le système immunitaire et le développement de l’hôte lépidoptère (Photos Juline Herbinière et Annie Bézier).

Publications majeures :

 

Drezen JM, Bézier A, Lesorbe J, Huguet E, Cattolico L, Periquet G & Dupuy C (2006) The few virus-like genes of Cotesia congregata bracovirus (CcBV). Archives of Insect Biochemistry and Physiology 61: 110-122.

 

Bézier A, Herbinière J, Serbielle C, Lesobre J, Wincker P, Huguet E & Drezen JM (2008) Bracovirus gene products are highly divergent from insect proteins. Archives of Insect Biochemistry and Physiology 67: 172-187.

 

Bézier A, Annheim M, Herbinière J, Wettrewald C, Gyapay G, Bernard-Samain S, Wincker P, Roditi I, Heller M, Belghazi M, Pfister-Wilhem R, Periquet G, Dupuy C, Huguet E, Volkoff A-N, Lanzrein B & Drezen JM (2009) Polydnaviruses of Braconid Wasps Derive from an Ancestral Nudivirus. Science 323: 926-930.

 

Serbielle C, Moreau S, Veillard F, Voldoire E, Bézier A, Mannucci MA, Volkoff AN, Drezen JM, Lalmanach G & Huguet E (2009) Identification of parasite-responsive cysteine proteases in Manduca sexta. Biological Chemistry 390: 493-502.

 

Bézier A, Herbinière J, Lanzrein B & Drezen JM (2009) Polydnavirus hidden face: The genes producing virus particles of parasitic wasps. Journal of Invertebrate Pathology 101: 194-203.

 

Dupuy C, Periquet G, Bézier A & Drezen JM (2010) Les polydnavirus : des virus qui pratiquent le transfert de gènes depuis 100 millions d’années. Médecine/Sciences 1: 34-36.

 

Wetterwald C, Roth T, Kaeslin M, Annaheim M, Wespi G, Heller M, Mäser P, Roditi I, Pfister-Wilhelm R, Bézier A, Gyapay G, Drezen JM & Lanzrein B (2010) Identification of bracovirus particle proteins and analysis of their transcript levels at the stage of virion formation. Journal of General Virology 91: 2610-2619.

 

Dupuy C, Periquet G, Serbielle C, Bézier A, Louis F & Drezen JM (2011) Transfer of chromosomal Maverick to endogenous bracovirus in a parasitoid wasp. Genetica 139: 489-496.

 

Thézé J, Bézier A, Periquet G, Drezen JM & Hearniou EA (2011) Paleozoic origin od insect large dsDNA viruses. Proceedings of the National Academy of Sciences USA 108: 15931-15935.

 

Drezen JM, Herniou EA & Bézier A (2012) Evolutionary Progenitors of Bracoviruses. In Parasitoid Viruses Symbionts an Pathogens (Beckage NE & Drezen J-M Eds.) pp. 15-31.

 

Jancek S, Bézier A, Gayral P, Paillusson C, Kaiser L, Dupas S, Le Ru BP, Barbe V, Periquet G, Drezen JM & Herniou EA (2013) Adaptive Selection on Bracovirus Genomes Drives the Specialization of Cotesia Parasitoid Wasps. PLoS ONE 8: e64432.

 

Bézier A, Louis F, Jancek S, Périquet G, Thézé J, Gyapay G, Musset K, Lesobre J, Lenoble P, Dupuy C, Gundersen-Rindal D, Herniou EAH & Drezen JM (2013) Functional Endogenous Viral Elements (EVEs) in the genome of the parasitoid wasp Cotesia congregata: insights into the evolutionary dynamics of bracoviruses. Philosophical Transactions of the Royal Society B 368: 20130047.

 

Herniou EA, Huguet E, Thézé J, Bézier A, Periquet G & Drezen JM (2013) When parasitic wasps hijacked viruses : genomic and functional evolution of polydnaviruses. Philosophical Transactions of the Royal Society B 368: 20130051.

 

Louis F, Bézier A, Periquet G, Ferras C, Drezen JM & Dupuy C (2013) Bracovirus genome of the parasitoid wasp Cotesia congregata is amplified within 13 replication units including sequences not packaged in particles. Journal of Virology 87: 9649-9660.

 

Gilbert C, Chateigner A, Ernenwein L, Barbe V, Bézier A, Herniou EA & Cordaux R (2014) Viruses as vectors of horizontal transfer of transposons between animals. Nature communications 5:3348.

 

Chevignon G, Thézé J, Cambier S, Poulain J, Da Silva C, Bézier A, Musset K, Moreau SJM, Drezen J-M & Huguet E (2014) Functional annotation of Cotesia congregata bracovirus: identification of the viral genes expressed in parasitized host immune tissues. Journal of Virology 88: 8795-8812.

 

Bézier A, Thézé J, Gavory F, Gaillard J, Poulain J, Drezen JM & Herniou EA (2015) The Genome of the Nucleopolyhedrosis-Causing Virus from Tipula oleracea Sheds New Light on the Nudiviridae Family. Journal of Virology 89: 3008-3025.

 

Chateigner A, Bézier A, Labrousse C, Jiolle D, Barbe V & Herniou EA (2015) Ultra Deep Sequencing of a Baculovirus Population Reveals Widespread Genomic Variations. Viruses 7: 3625-3646.

 

Pichon A, Bézier A, Urbach S, Aury J-M, Jouan V, Ravallec M, Guy J, Cousserans F, Thézé J, Gauthier J, Demettre E, Schmieder S, Wurmser F, Sibut V, Poirié M, Colinet D, da Silva C, Couloux A, Barbe V, Drezen J-M & Volkoff A-N (2015) Recurrent DNA virus domestication leading to different parasite virulence strategies. Science Advances 1: e1501150.


Drezen J-M, Gauthier J, Josse T, Bézier A, Herniou E & Huguet E (2016) Foreign DNA acquisition by invertabrate genomes. Journal of Invertebrate Pathology S0022-2011(16)30128-8.


Pichon A, Bézier A, Barbe V, Drezen J-M & Volkoff A-N (2016) Les guêpes parasites ont domestiqué des virus à plusieurs reprises au cours de leur évolution. Médecine/Sciences 32: 699-703.


Bézier A, Harichaux G, Musset K, Labas V, Herniou EA (2016) Qualitative proteomic analysis of Tipula oleracea nudivirus (ToNV) occlusion bodies. Published ahead of print: Journal of General Virology doi: 10.1099/jgv.0.000661.  

Liens utiles :

www.researchgate.net/profile/Annie_Bezier

Researcher ID: B-4429-2016

ORCID: 0000-0002-2528-4260

 

 

Photo de fourmi