Photo de Papillon
Photo de Coccinelle
Institut de
Recherche sur la
Biologie de l'
Insecte
 
 
Vous êtes ici : Français / Actualités

Actualités

Dec 12, 2018
Category: Actualites

Séminaires


Miguel Alejandro Leis Mendias

Soutenance de thèse "Métabolisme énergétique chez un insecte hématophage, Rhodnius prolixus" 

Vendredi 21 décembre à 14h

salle des thèses (bâtiment L)

Le métabolisme est défini comme la somme totale de l’ensemble des réactions chimiques qui se déroulent dans un organisme. La prise d’énergie chimique à travers la consommation de nourriture permet aux animaux d’effectuer trois principaux types d’activités physiologiques : la biosynthèse, le maintien des fonctions vitales et l’activité physique. L’analyse du taux de transformation d’énergie chimique en chaleur ou taux métabolique permet de calculer les besoins énergétiques d’un animal. Les insectes sont considérés comme des modèles classiques pour l’étude du métabolisme énergétique, en particulier, du coût énergétique des différents travaux physiologiques. Cependant, parmi les insectes, cette somme de connaissances fondamentales est beaucoup plus réduite chez les espèces impliquées dans des problématiques liées à la santé animale et humaine. Pourtant, il est admis que l'étude détaillée du métabolisme énergétique des insectes vecteurs de maladies constitue un aspect prioritaire pour la compréhension de leurs adaptations à la vie hématophage, de leur importance vectorielle, ainsi que pour la recherche de nouveaux outils pour leur contrôle. Le principal objectif de ce travail de thèse est donc de fournir des données quantitatives relatives au métabolisme énergétique chez la punaise hématophage Rhodnius prolixus, un vecteur majeur de la maladie de Chagas en Amérique Latine. Nos résultats montrent que le taux métabolique de l’alimentation chez Rhodnius prolixus atteint jusqu’à 17 fois le taux métabolique au repos et que le quotient respiratoire varie de 0,83 pendant le repos à 0,52 pendant l’alimentation. Ces données fournissent la première estimation de la dépense énergétique associée à l'hématophagie. Nous avons mis également en évidence que la désactivation des protéines de choc thermique (HSP), impacte le taux métabolique pendant la digestion. Notre étude a révélé que le coût de la marche peut atteindre jusqu’à 1,7 fois la dépense énergétique pendant le repos. Même si l’augmentation ne semble pas trop importante, la marche a un effet considérable sur la perte de poids et d’eau dû à l’activité physique. Finalement, nous avons déterminé que le coût énergétique de production d’œufs chez Rhodnius prolixus est relativement élevé (environ 11,7 J/œuf). L’ensemble de nos résultats apportent les premières données quantitatives pour élaborer un bilan énergétique chez un insecte hématophage.

Mots clés : Métabolisme, Coût énergétique, Insectes hématophages, Maladie de Chagas, Echange gazeux, Repos, Alimentation, Locomotion, Quotient respiratoire, Digestion, Rhodnius prolixus.
Photo de fourmi